Votre recherche de logement étudiant à Brest en France : ce qu'il faut savoir


Nombre d'habitants : 214 022  |  Nombre d'étudiants : 30 010   |   Loyer moyen mensuel d'un studio à Brest : 570 euros   |   Loyer moyen mensuel colocation à Brest : 364 euros

Brest, une ville étudiante par excellence

La Bretagne se distingue par son cadre de vie agréable et le grand nombre d’écoles et d’universités qui y sont installées. C’est en son sein que se trouve la ville de Brest, à la fois cité portuaire, cité internationale et ville étudiante. Surnommée « la cité du Ponant », cette localité se situe à l’extrémité de la région. Elle compte près de 214 000 habitants dont 13,29 % étudiants. 

Scindée en deux par le Penfeld, la ville portuaire est connue pour son grand passé maritime, mis en avant dans sa base navale et dans le Musée National de la Marine. Second port militaire après Toulon, elle accueille les fêtes maritimes internationales de Brest tous les 4 ans. C'est aussi dans cette cité bretonne que fut édifié le porte-avion Charles de Gaulle. 

Partiellement détruite après les bombardements de 1944, Brest représente également une ville dynamique qui a su se réinventer. Plages, marchés, festivals, verdures, mais aussi musées, châteaux et forts font partie des nombreux lieux qui caractérisent le paysage de la cité bretonne. Elle a d’ailleurs fait l'objet de plusieurs projets de réaménagements visant à l’embellir durant ces dernières décennies. Sa rue principale, la rue de Siam, s’est ainsi transformée en rue piétonne, rendant le centre-ville brestois plus attractif. La commune est devenue plus conviviale et propice à la vie étudiante.

Aujourd’hui, les innovations sont nombreuses à Brest. Par exemple, le Technopôle Brest-Iroise connaît un flux important d’entrepreneurs aux nombreux projets qui y défilent quotidiennement. L’innovation brestoise se traduit aussi par la présence de nombreuses infrastructures réputées, telles que le site où se trouvent les Ateliers des Capucins en plein cœur de la commune. Entièrement réhabilité, le lieu est actuellement dédié à l'habitat, à la culture, au tourisme et aux loisirs.
L'arrivée depuis Quimper par le pont de l'Iroise à haubans propose une vue imprenable sur la rade. À part la ligne de tramway créée récemment, la localité bretonne possède un réseau Bibus regroupant près de 22 lignes de transport. Cela permet aux habitants de se déplacer sans problèmes en zone urbaine. Ils peuvent aller jusqu'à des lieux de promenades réputées, à l’instar du Vallon du Stang-Alar où se trouve le fameux conservatoire botanique. 

Diverses manifestations ponctuent le quotidien brestois. Par exemple, les « Jeudis du Port » organisés sur les quais constituent une animation phare de saison estivale mêlant spectacles de rue et concerts gratuits. Brest, c’est aussi un pôle éducationnel d’importance dans l’ouest du territoire français. Les étudiants cherchent ainsi à s’y loger en grand nombre bien qu’il ne soit pas facile d’y dénicher un logement étudiant.  
La localité brestoise fait l’objet de pluies près de 360 jours par an. C'est aussi une localité où le maraîcher, le boulanger, le pêcheur et le taxi se côtoient au quotidien. Chacun peut s’adapter facilement au cadre de vie local et vivre en commun avec les résidents. Brest est une commune chaleureuse à l’ambiance conviviale. Elle saura accueillir comme il se doit tous les étudiants qui y poseront leurs valises.

De plus, le département du Finistère regorge de lieux à visiter et d’activités à faire. Que ce soit pour se ressourcer suite à de longues semaines d’examens ou dans le cadre d’un stage courte-durée, les étudiants pourront profiter pleinement de la région. Ils auront le choix entre les sorties dans les villes Concarneau et Quimper ou celles organisées dans les villages bretons de Pont-Aven ou Locronan. À ces activités s’ajoutent les visites du phare de Kermorvan, et la découverte des paysages sauvages des pointes du Van et du Raz. 

Le transport brestois

Brest est une commune qui n'est rattachée à aucune autoroute. Elle compte toutefois deux voies express (la RN12 et la RN165). L’une permet de relier Rennes et l’autre Nantes. La localité possède évidemment une gare ferroviaire. Celle-ci permet de rejoindre Paris en 3 heures ou 4 heures grâce notamment au projet « Bretagne à grande vitesse ». 

La cité bretonne dispose aussi d’un réseau de transports performant. En centre-ville, la voiture reste souvent la solution de transport la plus appréciée par rapport au vélo. La raison principale est le relief abrupt. Néanmoins, les bus et le tramway du réseau Bibus compensent les besoins en transport grâce à leurs passages réguliers.
Se déplacer en voiture n’est pas donné à tout le monde, surtout pour les étudiants. Cela nécessite un véritable investissement. Les déplacements à vélo restent alors plus économiques. Vous pouvez trouver des vélos de tous types, trottinettes électriques, monoroues, hoverboards et autres à Brest. Ces modes de transport s’intègrent au trafic automobile grâce à des voies dédiées situées sur les grandes artères. La localité compte en effet plus de 207 km de piste cyclable dont la carte interactive est consultable sur le site de la métropole. Les adeptes de vélos peuvent aussi être amenés à  partager les larges trottoirs avec les piétons.
Ne pas avoir de vélos ou ne pas vouloir en acheter ne constitue aucunement une contrainte pour bénéficier de ce mode de transport sur le territoire. La commune dispose notamment du Vélocibus, un service de location longue durée de vélos à assistance électrique. Mise en œuvre par Bibus, l’opérateur de transports local, cette offre est relativement intéressante pour les abonnés au réseau. Toutefois, pour une location courte durée, il est préférable de se tourner vers un autre type de service, celui de VéloZef. Il s’agit d’un service de location de vélos électriques proposé en libre-service. Avec près de 150 vélos mis à disposition à la rentrée 2021, VéloZef privilégie les usages rapides et occasionnels dans le quotidien des utilisateurs.
Le réseau Bibus offre aussi aux Brestois différents types de transports en commun. Il est composé de 22 lignes régulières de bus qui desservent l’ensemble de la métropole. À celles-ci s’ajoutent 28 lignes scolaires et 7 lignes de transport sur demande. Bibus propose également 1 ligne de tramway  ainsi que 1 ligne de téléphérique. Les étudiants et personnes de moins de 26 ans bénéficient d’une offre spéciale sur ces transports en commun. Sous conditions d’éligibilité, ils peuvent obtenir le « Pass annuel Fréquence ». Cette formule permet à chaque étudiant de souscrire un abonnement annuel et un accès à volonté, en fonction de son quotient familial.

A noter que jusqu’en 2016, la mise en place d’un téléphérique au niveau d’une zone urbaine n’avait jamais été suggérée en France. Cette idée s’est cependant imposée dans la métropole brestoise. L’objectif était de désenclaver l’écoquartier des Capucins qui était isolé par la rivière Penfeld même s’il était localisé dans l’hypercentre. La zone abritait plusieurs ateliers de construction navale, mais fut considérée comme une cité interdite, n’étant accessible uniquement que par l’ouest. 

Le lancement du périphérique en 2018 a permis une évolution rapide de cette partie de la ville. Le réseau accueilli près de 800 000 passagers durant sa première année de pleine d’exploitation, un chiffre qui dépassa l’estimation de 675 000 usagers annuels prévue par la métropole. Le téléphérique fonctionnant 7 jours/7 permet aux Brestois de franchir les 460 mètres séparant les deux rives de la Penfeld en 3 minutes. La configuration de cette zone située entre la cité ancienne de Brest, le quartier mitoyen de Recouvrance et les Capucins ne représente plus une contrainte pour les locaux. Avec un même ticket, les étudiants peuvent passer de part et d’autre de la rivière, puis continuer en tram ou en bus.

À Brest, il est aussi possible de se déplacer en taxi. La cité bretonne compte 3 groupements de compagnies, à savoir ABC Allo Taxis Brest, Les Taxis brestois et Taxi 806. Il suffit de géolocaliser les véhicules disponibles et d’obtenir une estimation du tarif de la course à faire avant de réserver un taxi. Ces opérations s’effectuent grâce aux applications Android ou iOS proposées par ces compagnies, téléchargeables sur leurs sites internet. 

Une autre option consiste à envisager le covoiturage. Ce mode de transport reste adapté aux déplacements ponctuels ou quotidiens. Il est également plus convivial, écologique et économique. Les conducteurs et les passagers peuvent facilement prendre contact grâce à des sites internet dédiés.

Circuler à pied reste pourtant l’une des solutions les plus adoptées par les étudiants. Très pratique, ce mode de déplacement à la fois écologique, économique et bon pour la santé est possible partout, sans danger. Beaucoup de piétons peuvent par exemple se déplacer librement dans l’hypercentre au dans la rue de Siam et de celle de Jean Jaurès. Les motos et automobiles n’y ont pas accès.

Étudier à Brest

Brest constitue la seconde métropole étudiante de la région Bretagne. La localité accueille environ 30 000 nouveaux étudiants chaque année, dont près de 3 000 élèves internationaux. Cette population estudiantine est répartie dans plus de 50 établissements d’enseignement supérieur. Leur réserver un accueil de qualité fait partie intégrante de la tradition brestoise. Ainsi, plusieurs évènements spécialement destinés à la population estudiantine rythment l’année de cursus. De plus, la cité a mis en place la Brest Life Expérience, un dispositif permettant de leur faire découvrir la région de façon insolite. 

L’accompagnement et la transmission du goût d’entreprendre constituent la priorité de la cité bretonne. C’est valable, quels que soient le niveau d’étude, la filière sélectionnée et la nature de la formation. Choisir d’étudier à Brest ou aux alentours constitue une décision permettant de profiter d’une vie étudiante facile. La localité combine tous les atouts d’une métropole à taille humaine, et la proximité des équipements et des services utiles au quotidien des étudiants.

Célèbre pour son arsenal militaire, la métropole brestoise constitue aussi un pôle économique d'envergure abritant des établissements supérieurs et des établissements de recherches variés. Parmi eux, vous pouvez distinguer l'université de Bretagne-Occidentale (une université pluridisciplinaire). Elle fait partie des 4 universités de l’académie de Rennes et regroupe plusieurs campus dans la cité bretonne ainsi qu’à Morlaix et Quimper. Près de 7 % de ses effectifs viennent de l’étranger et une grande majorité s’intéressent aux nombreuses formations universitaires qui y sont dispensées. Entre gestion, économie, sport, droit et autres, le choix reste très diversifié.

À cette institution s’ajoutent un Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) et plusieurs grandes écoles. Un étudiant peut aussi envisager d’intégrer un institut d'études supérieures, comme l’Institut universitaire européen de la mer (IUEM) ou l’Ecole nationale d’ingénieurs de Brest (ENIB). Créé par l’océanographe Paul Tréguer en 1997, l’IUEM est un institut ayant pour but de proposer une formation ou des études relatives au monde marin. Axés sur les sciences de la mer, les cursus peuvent être universitaires ou privés, en fonction des besoins de chacun. De son côté, implantée sur le technopôle Brest-Iroise, l’ENIB a l’avantage de disposer d’un Centre européen de réalité virtuelle ou CERV. Elle bénéficie aussi d’une reconnaissance internationale. 

Parmi les grandes écoles, vous pouvez distinguer la Brest Business School adaptée à ceux qui s’intéressent au secteur du commerce. Par contre, l’École Navale, sous la tutelle du ministère des Armées, est recommandée à ceux qui souhaitent se former aux métiers de la marine.

Le large éventail de formations s’avère l’un des points qui font que la localité bretonne représente une cité étudiante très appréciée. Par exemple, dans le domaine du management, de la gestion et du commerce, vous avez la possibilité de choisir entre différents Brevets de technicien supérieur (BTS) et Diplômes universitaires technologiques (DUT). De la chimie analytique à l’immobilier, vous pouvez envisager des licences professionnelles.

La Brest Life Experience représente une initiative qui permet à la commune de se différencier des autres localités de la région. Elle prévoit plusieurs types d’expériences insolites, telles que la visite des cuisines d’un restaurant étoilé ou celle d’un sous-marin nucléaire. 

Se loger à Brest

Un étudiant peut tout à fait se former, se divertir et pratiquer des activités en plus de ses cours dans la cité bretonne. Il peut également y dénicher une location étudiante, l’offre de logement brestoise étant à la fois facile d’accès et variée. De plus, les prix des locations restent relativement plus abordables par rapport à ceux constatés dans les autres métropoles. L’important est de bien optimiser les recherches pour trouver une habitation à proximité des services, des loisirs et des campus locaux.

Toutefois, les studios ne représentent que 10 % du parc de logements brestois. De ce fait, rechercher un logement étudiant à Brest peut s’avérer assez difficile. La moitié des appartements sont des T4 ou T5. Cette particularité favorise la colocation, une forme de location moins chère que la location individuelle d’un logement après déduction des aides au logement individuelles. Ces dernières sont offertes par la Caisse des allocations familiales (CAF) de Brest. Les résidences étudiantes brestoises sont néanmoins réparties sur l'ensemble de la commune, permettant à chaque étudiant de se loger au plus près de son lieu d'études. 

Même si la disponibilité des studios est relativement faible, les prix des habitations pour étudiants restent très accessibles. Un studio peut notamment se louer aux environs de 570 €. Pour un appartement 2 pièces, il faut compter un budget d’environ 664 €. Par contre, un appartement 3 pièces, nécessite un investissement plus conséquent de 748 € en moyenne. Ainsi, dénicher un logement étudiant à Brest s’avère à la fois compliqué à cause du faible nombre de studios disponibles, pouvant être pourtant simple grâce aux prix relativement bas. Les différentes aides dédiées aux étudiants permettent cependant de faciliter les recherches.
 Les types de logements étudiants à Brest

Si vous êtes un étudiant ou éventuellement un jeune travailleur, plusieurs options existent pour vous loger à Brest. Vous pouvez aussi profiter de l’accompagnement de plusieurs organismes dédiés.

Vivre dans une résidence étudiante constitue l’un des choix les plus judicieux pour poursuivre vos études dans la cité bretonne. Le parc immobilier de la région est relativement diversifié, comprenant des studios ainsi que des appartements T1 ou T2. Chaque résidence étudiante est très bien située et propose généralement une superficie comprise entre 20 m2 et plus de 40 m2. Certaines sont à quelques minutes des campus universitaires tandis que d’autres très bien desservies par le tramway et les stations de bus. 

En fonction de votre budget et de vos besoins, vous aurez le choix entre un appartement vide ou une résidence meublée et équipée. Le logement doit toutefois disposer de toutes les commodités nécessaires, telles qu’une cuisine, une salle de bains (sdb) et éventuellement un bureau individuel. La location d’une résidence privée permet à chaque étudiant d’être parfaitement indépendant et de se concentrer sur ses études, à condition d’avoir tous les moyens nécessaires.

Si vous souhaitez économiser sur le prix de location de votre logement, vous pouvez envisager la colocation. Cette pratique est très populaire chez les étudiants de Brest, soit 20 % (1 quart) de sa population estudiantine contre 21 % sur le reste du territoire français. Cette manière de vivre vous permet d’habiter dans une résidence plus grande, mieux équipée et de meilleure qualité. C’est aussi une solution pour éviter l’isolement. L’avantage est le coût moins élevé, car vous pouvez trouver une colocation pour environ 364 € alors que pour un logement entier, le loyer avoisine les 600 €. Cet attrait reste valable aussi bien pour un appartement que pour une maison proposée en colocation.

Une autre option d’hébergement consiste à louer une chambre chez l’habitant. Elle est relativement économique si vous optimisez vos recherches. Le loyer mensuel peut avoisiner les 300 € tout en profitant d’un environnement de vie confortable. Il faudra évidemment privilégier les résidences situées proches des transports en commun ou des campus brestois.

D’un autre côté, les logements du CROUS restent les plus abordables. Ils comprennent des studios, appartements T1, appartements T1 bis et appartements T2. En tant qu’étudiant, vous pouvez vous loger pour un montant compris entre 160 € et 480 €. Pour accéder à une chambre dans les résidences CROUS, il vous faudra remplir et déposer au préalable un Dossier social étudiant (DSE). Ce dernier sera adressé au CROUS de Rennes par l’intermédiaire du Centre local des œuvres universitaires (CLOUS) de Brest.

La métropole brestoise regroupe également plusieurs foyers de jeunes travailleurs. Vous pouvez y obtenir une place si vous êtes âgé de 16 ans à 30 ans. Cette option d’hébergement d’une durée de plus de 1 mois est proposée à tout étudiant en situation de formation ou d’insertion professionnelle et sociale. Elle est aussi accessible à tout étudiant recherchant un emploi ou travaillant déjà au sein d’une entreprise. En plus d’une chambre avec salle de bains (sdb) et cuisine, vous profitez de différents services (conseillers en économie sociale et familiale et espaces collectifs avec personnels de l’animation). À ces derniers s’ajoutent des prestations diverses, comme l’accès à l’Internet.

Choix du quartier à Brest

Brest comprend 7 quartiers : Brest centre, Bellevue, Lambézellec, Europe, Quatre-Moulins, Saint-Pierre et Saint-Marc. Chacun d’eux possède sa propre mairie de quartier et sa propre particularité. Par exemple, Brest centre correspond partiellement au Brest "intra-muros" évoqué par Vauban en 1694. De son côté, Bellevue se décompose en plusieurs secteurs, à savoir Bellevue-centre, Kerbernier, Le Bergot, Quizac, Kerhallet, Kergoat, Le Bouguen et Lanrédec.

Située au nord de la cité bretonne, Lambézellec représente une ancienne commune de grande envergure, mais fusionna avec la localité le 28 avril 1945. Le quartier de l’Europe, aussi implanté dans le nord, fut créé en 2001. Ce quartier reste relativement dense avec des habitations collectives au sud, et un secteur pavillonnaire et des zones d’activités et secteur pavillonnaire dispersés au nord.

Les Quatre-Moulins sont un quartier qui intégra le paysage brestois après les élections municipales de 2008. Ancienne commune située sur la rive droite de la cité bretonne, Saint-Pierre-Quilbignon est devenue un quartier le 28 avril 1945. Il en est de même pour Saint-Marc, une ancienne commune localisée à l'est.

Vous devez savoir que la rive gauche de la Penfeld s’apparente « proprement dit » au centre-ville de Brest. Les résidences les plus prestigieuses et les plus anciennes se concentrent principalement autour du château. Pour profiter d’un cadre plus calme et des tarifs plus abordables, la rive droite est plus indiquée. Vous y trouverez plusieurs types de logement individuel ou collectif moderne (appartement ou maison) proposés à la location et à l’achat. Le quartier le plus recherché reste celui de Bellevue, ayant été réhabilité dans le cadre d'un PUQ (Projet urbain de quartier). Vous pouvez profiter des opportunités intéressantes parmi les annonces de location que vous trouverez grâce à ImmoJeune.

Investir à Brest

L’investissement dans l’immobilier brestois constitue une solution de placement sur le long terme, mais à certaines conditions. Il faudra notamment choisir le bon type de logement et les dispositifs fiscaux les plus adéquats (loi Pinel, loi Censi-Bouvard, statut LMNP [Loueur en meublé non professionnel]…). Contrairement à d’autres villes, Brest n’est pas constituée majoritairement de studios ou d’appartements de petite surface. Grâce aux loyers plus accessibles, chaque locataire (étudiant notamment) peut se permettre de rechercher un appartement 2 pièces, voire 3 pièces. Ce qui réduit considérablement les risques de vacances locatives.

Pour aider la population étudiante, les propriétaires peuvent aussi proposer leurs biens en colocation. Cette forme de location leur garantit en plus une meilleure rentabilité. Par exemple, en louant un appartement de 4 pièces sous forme de chambre à des étudiants, ils obtiennent environ 1 200 € de loyer mensuel. En revanche, ce même bien ne rapportera que 900 € en moyenne s’il est loué à une famille. Ainsi, la colocation étudiante connaît un véritable engouement et de plus en plus d’entreprises spécialisées dans les résidences étudiantes ainsi que les produits dits “de colocation” se forment. 

Il est à noter que la majorité des colocations dans la cité bretonne sont constituées de 2 ou 3 colocataires. Quant aux résidences en colocation (souvent des T3), elles proviennent de 80 % du parc locatif privé brestois.

Toutefois, investir dans une résidence étudiante reste un bon compromis pour les investisseurs immobiliers. Ils peuvent cumuler les avantages fiscaux du statut LMNP avec ceux de la loi Censi-Bouvard. Cela leur permet, entre autres, de bénéficier d’une réduction d’imposition de 11 % du montant de leurs investissements HT (Hors taxe). 

FAQ (Foire aux questions) – Logement étudiant Brest

Comment effectuer une recherche de logement étudiant à Brest ?

Sur le site web ImmoJeune, spécialisé dans les logements et résidences étudiantes, vos recherches sont simplifiées au maximum pour économiser du temps. L'inscription n'est pas indispensable pour soumettre votre requête. Vous n’avez qu’à entrer la ville "Brest" au niveau de la barre de recherche. Il vous suffira ensuite de configurer votre requête en fonction de vos besoins (surface min, loyer max, type d’appart…) et de consulter les annonces immobilières à Brest.

Comment déposer sa candidature pour une annonce de location à Brest ?

Après avoir trouvé une offre en location sur Brest en adéquation à vos attentes, vous pouvez vous inscrire gratuitement sur la plateforme ImmoJeune. Cela vous permettra de créer votre profil utilisateur avant de compléter votre dossier de candidature au format 100 % digital.  Votre candidature pourra ensuite être déposée en seulement quelques clics. L’agence ou le propriétaire vous contactera directement pour organiser la visite de l’appart et la signature du bail de location.

Comment obtenir des aides pour logement étudiant à Brest ?

Pour en savoir plus sur les aides au logement pour étudiant, vous pouvez consulter le site de la CAF de Brest. Parmi ces subventions, vous pouvez distinguer les ALF (Allocation de logement familial), ALS (Allocation de logement social) et APL (Aide personnalisée au logement).


 

FAQ - Logement étudiant à Brest en France

Comment trouver un logement étudiant à Brest pour ses études ?

Pour trouver votre logement étudiant, recherchez le nom de la localisation Brest, filtrez votre recherche de logement en fonction de vos besoins (loyer, surface, etc.) et découvrez toutes les annonces de logement étudiant disponibles à Brest (29200).

Comment déposer un dossier à la location pour un logement étudiant à Brest ?

Il suffit de s’inscrire gratuitement sur ImmoJeune. Vous devrez ensuite simplement renseigner, compléter votre dossier de location en ligne et déposer votre candidature à une annonce. Le gestionnaire du bien à la location vous contactera pour organiser une visite à Brest, signer le bail de location et effectuer la remise des clés.

Quel est le loyer moyen pour un logement étudiant à Brest ?

Le prix moyen pour un logement étudiant à Brest est de 479.06€ par mois et le loyer moyen pour la location d’un studio à Brest est de 350.16€ par mois.

Comment obtenir des aides au logement étudiant à Brest ?

Vous pouvez vous informer auprès du site de la Caf de Brest ou celle de proximité pour connaître votre éligibilité et le montant des allocations pour les APL /ALS / ALF. Découvrez toutes les aides au logement étudiant.

Comment louer sans garant un logement étudiant à Brest ?

Si vous n’avez pas de garant pour votre dossier de location, notre partenaire Garantme se portera caution pour vous : Demander un dossier Garantme.