Locataire

Comment gérer votre budget étudiant pour la rentrée ?

Clock 4 minutes Clock Publié le 09/07/2021

budget logement etudiant

Le budget d’un étudiant varie selon le coût de la vie. Il reste particulièrement élevé dans les grandes villes, telles que Paris ou Lyon. Vous devez notamment bien gérer votre budget à la rentrée afin de passer une meilleure année scolaire, sans aucun grand souci financier. Peut-être, vous n’y êtes pas habitué ou vous ne savez pas comment vous y prendre. Découvrez dans cet article quelques astuces.


Lister ses dépenses fixes

Vous devez avant tout établir votre budget à la rentrée. Pour ce faire, définissez vos dépenses fixes et tâchez de bien gérer votre portefeuille.


La dépense relative aux loyers

Les loyers constituent un facteur de dépense fixe le plus évident. Ils varient d’une région à une autre, généralement 400 € dans une ville moyenne et 600 € environ dans une grande ville. Pour un studio, vous pourrez même dépenser jusqu’à 800 € à Paris.


Le budget étudiant lié aux transports

Les transports constituent le deuxième facteur de dépense que vous devez particulièrement considérer. Les frais ainsi engagés peuvent être classés dans la liste de vos charges fixes si vous en êtes mensuellement abonné.


Les frais concernant l’électricité, le gaz ou l’eau

Vous devez aussi prévoir dans votre budget étudiant à la rentrée vos dépenses relatives à l’électricité, au gaz ou à l’eau. Si vous êtes locataire dans un logement étudiant, le propriétaire peut intégrer l’eau froide dans vos charges locatives.


Les frais de téléphone et d’Internet

En tant qu’étudiant, vous avez besoin d’Internet pour travailler (pour vos études) ou pour vous détendre. Il est donc plus judicieux de comptabiliser votre abonnement internet et téléphonique dans votre budget étude.

La somme d’argent à payer pour les assurances

Souvent oubliées, les assurances et la mutuelle font pourtant partie des dépenses fixes à prévoir tous les mois. Vous devrez par exemple payer des cotisations pour votre assurance habitation ou votre mutuelle santé. Pour ce poste de dépense, le budget nécessaire peut s’élever à plusieurs dizaines d’euros.

Définir ses dépenses variables

Fluctuant au cours des mois ou de l’année, les dépenses variables nécessitent une considération particulière. Estimez donc combien vous allez allouer à chaque poste.


Les dépenses variables liées à la nourriture

La nourriture est un des principaux facteurs de dépenses variables. Elle nécessite une meilleure méthode de gestion afin d’éviter de vous trouver rapidement dans le rouge. Pour cela, un budget hebdomadaire est à prévoir et à ne pas dépasser. Celui-ci varie selon vos besoins en alimentation, allant par exemple jusqu’à 200 €.

Les diverses dépenses liées à la santé

Vous devez rester en bonne santé pour mener à bien vos études. Pour ce poste, diverses dépenses sont à prévoir, comme celles liées à l’achat des médicaments et aux différents soins.

Éviter l’impasse sur un budget « loisirs »

En tant qu’étudiant, vous devez consacrer une grande partie de votre temps aux études. Cependant, la distraction est nécessaire pour optimiser votre bien-être en général. Les options de loisir sont nombreuses, comme les soirées, les sorties et l’habillement. Il ne faut pourtant pas faire de l’impasse pour ne pas dépenser tout votre argent avant le délai fixé.

Prévoir un budget pour les dépenses ponctuelles

Les dépenses ponctuelles concernent généralement celles qui doivent être réglées en début d’année.

Les dépenses liées aux fournitures scolaires

Au début de l’année scolaire, vous devez vous attendre à des dépenses liées aux fournitures, entre autres des livres. Aussi, si vous en avez la possibilité, c’est le moment idéal pour acheter un ordinateur portable.

Préparer le budget pour les frais de scolarité

Étudiant dans une université privée, publique ou une Grande École, vous devez toujours payer des frais de scolarité. Si seulement à quelques centaines d’euros dans les universités publiques, la somme à dépenser pour ce poste peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros dans d’autres écoles. Il est donc plus judicieux de prévoir un budget spécifique « frais de scolarité » à la rentrée.

Considérer les dépenses dans les loyers

Si vous devez louer un logement, sachez que la dépense en location peut influer sur votre budget étudiant. Vous êtes par exemple tenu de payer des frais d’agence immobilière et une caution. La somme que vous allez dépenser pour acheter des meubles n’est pas en reste.

Lister ses rentrées d’argent

Dans la gestion de votre budget étudiant à la rentrée, vous devez également lister toutes les rentrées d’argent dont vous pouvez bénéficier. Cela concerne notamment une épargne, un prêt étudiant, l’aide de vos parents, une bourse et des indemnités de stage. Il se peut aussi que vous trouviez un petit travail ou accédiez à des aides proposées par l’État.

Cet exercice vous permet déjà de savoir si toutes vos dépenses peuvent être couvertes par vos rentrées d’argent. Vous pouvez aussi estimer le montant à dépenser, économiser votre argent et prévoir des solutions vous aidant à renflouer vos caisses. Si vos rentrées d’argent ne suffisent donc pas pour pourvoir à vos besoins, vous pouvez chercher un emploi étudiant ou un travail d’été, effectuer un prêt, etc.

La gestion des abonnements

Quel que soit votre âge, vous devez savoir que vous avez beaucoup à gagner avec une meilleure gestion de vos abonnements. Pour cela, vous pouvez utiliser Origame qui est une application de gestion des abonnements à destination des particuliers. 

Après avoir synchronisé son compte bancaire en vue d'identifier l'ensemble de ses abonnements en cours, l'utilisateur peut réduire ses factures (énergies, divertissement, téléphonie, etc) et même résilier ses contrats, en quelques clics et gratuitement.

E-mail

Vous souhaitez être au courant des actualités par email ?

Promis, pas de spam Ange

Ces articles pourraient aussi vous intéresser


ImmoJeune

COVID19 recommendations for housing - ImmoJeune

Lire l’article >

Locataire

Comment trouver le meilleur logement étudiant ?

Lire l’article >

Locataire

Logement éligible APL : est-ce un critère important ?

Lire l’article >